CÒR D'ÒMES DE BIGÒRRA
disques

ligams


cap aus sorelhs


adara


d’aigas et de ròcas


vias deths aires
site propulsé par spip
chants
La cançon del silenci
Olivier Capmartin / Loïsa Paulin

Sur un poème écrit par Loïsa Paulin (1888 – 1944), polyphonie à 6 voix composée en 2007 .

La cançon del silenci
- 
- Vèni, ausirem, anuèit, la Cançon del silenci,
- la cançon que comença,
- quand s’escantís, la nuèit, lo cant del rossinhòl ;
- la cançon que s’ausís al doç cresc de l’erbeta,
- la cançon de l’aigueta
- que se pausa, un moment, al rebat d’un ramèl ;
- la cançon de la branca
- que fernís e que dança
- desliurada del pes amorós d’un ausèl ;
- la secreta conçon breçant l’ombra blavenca
- del lir còrfondut de promessa maienca,
- qu’espèra, per florir, un signe del azur.

- 

- La chanson du silence
- 
- Viens, nous entendrons, ce soir, la Chanson du silence,
- la chanson qui commence,
- quand s’achève, la nuit, le chant du rossignol ;
- la chanson qu’on entend à la douce croissance de l’herbe,
- la chanson de l’eau vive
- qui se repose, un moment, au reflet d’un rameau ;
- la chanson de la branche
- qui frissonne et qui danse
- délivrée du poids amoureux d’un oiseau ;
- la secrète chanson berçant l’ombre bleuâtre
- du lis défaillant de promesse printanière,
- qui attend, pour fleurir, un signe de l’azur.